Skip to content

Valoriser votre marque employeur en interne et en externe : le guide

3 November 2022

Valoriser votre marque employeur en interne et en externe : le guide

Pourquoi valoriser sa marque employeur ?

Il paraît qu’il suffit de traverser la rue pour trouver un emploi, mais dans le cas contraire, dénicher des candidats n’est pas aussi évident. Les entreprises font face à de grandes difficultés de recrutement, et la crise sanitaire n’a rien arrangé. 62 % des employés sont d’ailleurs devenus plus exigeants quant à leur équilibre vie privée / vie professionnelle.

À une époque ancienne, les salariés étaient prêts à sacrifier leur bien-être pour un bon salaire ou pour ajouter une ligne prestigieuse à leur CV. Le film « Le diable s’habille en Prada » est un bon exemple du seuil de tolérance des employés, il y a 15 ans. Il met en scène une jeune diplômée qui décroche un job de rêve à la rédaction d’un magazine très prisé et qui vit un véritable enfer avec une rédactrice en chef tyrannique.

La donne a bien changé et le bien-être est désormais la priorité des Français. 32 % des employés seraient enclins à refuser un poste qui ne propose pas d’horaires flexibles. 75 % d’entre eux accepteraient même une baisse de salaire pour passer à la semaine de 4 jours, et pour privilégier ainsi leur vie personnelle. Pour 52 % des salariés, l’ambiance et les relations entre collègues sont des éléments déterminants pour apprécier leur travail. Ils arrivent avant le salaire, dans le classement de leurs priorités.

Alors que 49 % des salariés restent dans leur entreprise faute de mieux, la marque employeur doit être une priorité pour les remotiver et les fidéliser. Elle permet de réduire le turn-over de 28 %, tout en facilitant le recrutement. En étant intimement liée à la qualité de vie au travail, votre stratégie de marque employeur peut également jouer sur le bien-être de vos employés et stimuler leur engagement et leur implication.

Valoriser sa marque employeur en interne

On associe souvent la marque employeur au recrutement. Il est vrai que séduire les candidats est un vrai défi pour les entreprises. Les pénuries de talents sont réelles et la concurrence est féroce. Les recruteurs doivent être capables de « vendre » un poste, comme un publicitaire ou un commercial.

Mais la valorisation de la marque employeur doit aussi se faire en interne. Une fois que vos candidats sont recrutés, il faut les garder !

Voilà, comme ça. En un poil (à peine) plus subtil.

Attention donc à ne pas faire un focus uniquement sur le recrutement lorsque vous travaillez votre employer branding. Vos collaborateurs doivent pouvoir s’identifier à votre culture d’entreprise et se reconnaître dans vos valeurs. C’est indispensable pour les fidéliser mais aussi pour les transformer en véritables ambassadeurs de votre marque.

La plateforme de marque

Créer votre plateforme de marque est la toute première étape pour structurer vos idées et guider vos actions. Il s’agit de définir la mission, la vision, les valeurs et le positionnement de votre entreprise. Cet outil sera essentiel pour déployer ensuite votre stratégie de marque employeur.

Pensez à impliquer le maximum de collaborateurs dans ce processus, à tous les niveaux de la hiérarchie. Vous avez autant besoin de connaître la perception de Barbara, la stagiaire en marketing qui est dans la boîte depuis 2 mois, que celle de Raoul, le vieil ours de la compta’ fidèle au poste depuis 15 ans. C’est justement en confrontant les différents points de vue et ressentis que vous pourrez savoir où vous allez.

Selon la taille de votre entreprise, vous pouvez prévoir des entretiens individuels avec les salariés ou bien récolter leurs avis via des outils d’enquête et de sondage.

La plateforme de marque est un outil à partager ensuite en interne, avec les salariés actuels mais aussi avec tous les futurs arrivants. Ils pourront ainsi mieux comprendre les valeurs de leur entreprise et le rôle qu’ils ont à jouer. En effet, ils sont 20 % à souhaiter davantage de communication sur la stratégie de leur société et 17 % sur son avenir.

Ne vous contentez pas d’un bla-bla vide, sans fond : apportez des preuves pour chaque affirmation. Dans votre plateforme de marque, vous dites que vous êtes une entreprise éthique ? Super… mais que faites-vous d’éthique au quotidien ? Ce sont les actions qu’il faut mettre en avant, et pas seulement les paroles.

Le team building

Aujourd’hui, 71 % des cadres estiment que leur entreprise ne leur propose pas assez d’activités de team building. Ces dernières permettent d’améliorer la cohésion au sein de l’équipe et ont un impact positif sur le bien-être des salariés.

Le concept du team building, c’est de réunir les employés dans un cadre informel (afterwork, séminaires, activité sportive…) et de leur offrir un moment agréable entre collègues. C’est l’occasion de leur faire plaisir et de récompenser leur implication, mais pas seulement. Le team building joue un rôle fort dans votre marque employeur et dans votre culture d’entreprise. Il aide les salariés à trouver leur place au sein du groupe et stimule leur créativité et leur esprit d’équipe. Pendant ces événements, le sentiment d’appartenance est renforcé.

Les réseaux sociaux d’entreprise

Le réseau social d’entreprise ou RSE (à ne pas confondre avec la RSE, la responsabilité sociétale des entreprises) est une plateforme privée, dédiée aux collaborateurs d’une entreprise. On y retrouve les mêmes codes et les mêmes fonctionnalités que sur un réseau social classique.

Son objectif est de fluidifier les échanges et d’encourager le partage des informations. 52 % des salariés disent aujourd’hui ne pas être satisfaits par la communication au sein de leur entreprise.

Grâce au réseau social, il est possible d’échanger plus facilement avec les autres salariés, et même avec la hiérarchie. Envoyer un petit message instantané à son boss, ça fait tout de suite moins formel qu’un mail, ça casse les barrières et ça ajoute un peu de naturel et d’authenticité aux relations professionnelles. Tout ce qu’on aime pour booster sa marque employeur !

Ces réseaux professionnels sont aussi très utiles pour développer la culture d’entreprise et pour fédérer les collaborateurs. Une composante essentielle de leur fidélisation… Lorsque les salariés sont fiers de leur employeur, ils sont moins tentés d’aller voir ailleurs.

Le référent marque employeur

Vous voulez que votre stratégie de marque employeur soit prise au sérieux ? Vous souhaitez vraiment passer la seconde et déployer des actions concrètes ? Recrutez ou nommez un chef d’orchestre ! Le responsable marque employeur est chargé de coordonner les différents services (marketing, RH…) pour promouvoir l’image de l’entreprise et pour récolter les attentes des salariés.

Quand votre référent marque employeur arrive en réu.

Véritable pilier, c’est lui qui s’assurera au quotidien de la cohérence de vos actions avec vos intentions. Il contribuera à véhiculer les valeurs de l’entreprise auprès des collaborateurs en diffusant votre message, en organisant des événements, en communiquant quotidiennement avec les équipes et en élaborant avec vous différents outils (intranet, brochure corporate, plateforme de marque…).

Valoriser sa marque employeur en externe

Les PME souhaitent en priorité développer leur marque employeur sur leur site web (69 %), via leurs réseaux professionnels (61 %) ou sur les réseaux sociaux (47 %). Ces canaux sont les plus plébiscités pour communiquer en externe auprès des candidats et pourront être complétés par d’autres outils, pour une visibilité maximale.

En valorisant votre marque employeur à l’extérieur, vous montrez aux futurs candidats que votre entreprise offre un cadre de travail attractif.

Les logiciels de recrutement

L’expérience candidat joue un rôle important dans votre marque employeur. Lorsqu’elle est négative, ils sont 72 % à la partager avec leurs proches ou en ligne : coucou le bad buzz… Et votre manière de recruter reflète souvent la façon dont vous traitez vos salariés. D’où l’importance de revoir votre stratégie de recrutement…

Faute de temps et de ressources suffisantes en interne, les entreprises ont souvent tendance à négliger les relations avec les candidats. Manque de communication, pas de réponse suite à une candidature, entretien vite expédié : ce sont autant d’éléments qui jouent en votre défaveur.

Pour dégager du temps aux personnes qui recrutent, faites souffler une petite révolution digitale dans votre pôle RH. En déployant un logiciel ATS, vous automatiserez une grande partie des missions fastidieuses des chargés de recrutement. Et tout ce temps gagné, ils en feront quoi ? Ils le consacreront à offrir la meilleure expérience possible au candidat.

Les logiciels de recrutement vous permettent aussi désormais de créer votre propre site carrière. Un véritable atout pour mettre en avant votre marque employeur et pour la diffuser massivement.

Les sites de notation

Déjà très populaires chez nos amis américains, les sites de notation ont également débarqué en France et prennent de l’ampleur. Glassdoor, ChoosemyCompany : ces plateformes classent les entreprises en se basant sur les avis des salariés. C’est un peu le TripAdvisor de la marque employeur !

Les candidats sont particulièrement friands de ces sites. Ils sont en effet 95 % à faire des recherches sur une entreprise avant de postuler. Et rien de tel que les commentaires des collaborateurs eux-mêmes pour se forger une opinion…

« Laissez-moi vous raconter mon expérience dans l'équipe de Jean-Michel »

Comment pouvez-vous utiliser ce canal pour valoriser votre marque employeur ? Soyons clairs : vous n’avez pas le contrôle sur ce que vos employés racontent. Ils sont même protégés par l’anonymat. En revanche, il est intéressant (et même indispensable) de réaliser une veille permanente des témoignages. Pour deux raisons.

Déjà, pour savoir ce que les salariés ont à dire sur leurs conditions de travail : une bonne base pour mettre en place des actions concrètes. Mais aussi, pour répondre à chaque commentaire (positif et négatif) et montrer que vous êtes un employeur capable de prendre du recul et de se remettre en question.  

Les réseaux sociaux

Pour votre marketing RH, les réseaux sociaux sont devenus incontournables. Vous pouvez valoriser votre marque employeur en vous adressant à vos candidats directement là où ils sont : sur Instagram, Facebook, TikTok, LinkedIn ou encore Twitter. Mais attention à bien adapter le message à votre cible.

Comme pour votre stratégie marketing auprès des prospects et des clients, vous devez définir une véritable ligne éditoriale pour parler à vos futurs candidats. Définissez d’abord qui ils sont. Identifiez les réseaux sociaux qu’ils utilisent le plus. Imaginez et déployez des campagnes impactantes, avec des formats attractifs (comme la vidéo, par exemple), pour les toucher directement en plein cœur.

Quelques exemples d’entreprises qui ont fait le buzz sur les RS avec leur marque employeur ?

Le groupe de BTP Colas a donné la parole à ses collaborateurs. Ils ont raconté leur histoire en réalisant eux-mêmes des vidéos sur le terrain et en les partageant sur leurs propres comptes, avec le hashtag #MyJobStory.

Depuis une dizaine d’années, la RATP innove également avec des campagnes de recrutement attractives, largement relayées sur les réseaux sociaux. Il faut dire que ce n’est pas l’entreprise avec l’image la plus glamour… La marque employeur est donc un enjeu phare pour attirer des jeunes, dans un secteur qui ne fait clairement pas rêver.

Une autre initiative audacieuse que les candidats ne sont pas près d’oublier : celle de Voyage Privé avec sa campagne « Adopte Un Chef ». En 2015, l’entreprise a lancé des sessions de job dating pour trouver des nouveaux talents.

Retrouvez tous nos e-books