Skip to content

Growth hiring : le futur du recrutement ?

20 júla 2023

Growth hiring : le futur du recrutement ?

En résumé

Les équipes RH sont confrontées à une pénurie de talents. Désormais, il faut redoubler d’efforts pour recruter les bons profils dans un milieu très concurrentiel.

Le growth hiring est une tendance émergente qui s’inspire du growth marketing pour optimiser les process de recrutement, gagner du temps, mais également booster sa marque employeur.

Les outils d’automatisation sont au cœur de cette stratégie, dont le but premier est d’accélérer le cycle de vie du recrutement.

Le growth hiring : qu’est-ce que c’est ?

Le growth hiring est une stratégie de recrutement innovante qui tire son inspiration dans les outils et les méthodes du growth marketing nés du milieu des startups.

Concrètement, cette méthode vise à se concentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée, pour fluidifier le cycle de vie du recrutement.

De nouveaux outils et process sont alors mis en place pour recruter plus vite, et plus fort - notamment grâce à l’automatisation. Dans ces outils, on peut par exemple citer le screening automatique de CV, le recrutement prédictif ou la prospection automatisée sur LinkedIn.

Côté process, on compte sur la mise en place d’un workflow qui facilite la communication entre les équipes, mais aussi dans les follow-up avec le candidat, comme une base de données Notion reliée à un outil de gestion de candidatures (ATS).

Les avantages du growth hiring

Les recruteurs peuvent donc gagner en temps et en efficacité. Mais de quoi parle-t-on concrètement ? Voici les principaux avantages du growth hiring.

Le growth hiring pour optimiser le sourcing

Le sourcing se place souvent en tête des tâches répétitives dans le quotidien des recruteurs, et pour cause : chaque job post nécessite d’identifier une liste de candidats qui répondent à des critères bien précis.

Pour gagner du temps, l’utilisation de méthodes growth revient par exemple à anticiper ces critères, et à procéder à une forme de contacting automatisé, ciblé sur LinkedIn.

“Chez Spendesk, l’équipe RH transmettait des besoins spécifiques par mots clés à l’équipe growth, chargée d’identifier et de scraper les profils pertinents sur LinkedIn. La prise de contact était ensuite automatisée en fonction du profil.” - Guillaume Evrard, ancien responsable du recrutement chez Spendesk.

Réduire sa marge d’erreur dans le recrutement

Le growth hiring, c’est aussi la mise en place d’un système qui permet de s’assurer de l’adéquation entre le candidat et les compétences attendues.

“À chaque étape du recrutement, on valide des points de contrôle systématiques qui seront challengés par les autres recruteurs”. Pour Joris Chapelain, recruteur chez Qonto, le fit humain a maintenant une place aussi importante que les compétences (hard skills) qui peuvent s’apprendre, contrairement à la personnalité (soft skills).

Une checklist permet donc de minimiser le risque d’un recrutement raté, qui peut coûter à l’entreprise entre 30.000€ et 150.000€ selon Manpower.

Accélérer le recrutement grâce au pool de talents

Selon une étude de Pôle Emploi en 2021, près d’une entreprise sur deux a du mal à recruter lorsqu’un besoin est défini, en partie car il faut constamment identifier les profils à même de répondre à ces besoins.

Chez Modjo, la mise en place d’un outil de gestion de candidature (ATS) a permis d’automatiser le suivi et la relance de potentiels candidats grâce à un système de tags. “Nous étions en recherche active d’un senior développeur, et nous l’avons trouvé avec notre base de données, car nous avions échangé quelques mois auparavant.” - Flavie Collic, responsable du recrutement, Modjo.

Le growth hiring au service de la marque employeur

Traditionnellement, ce sont les recruteurs (ou des chasseurs de têtes) qui vont activement démarcher les talents sur un marché donné : l’outbound recruiting. Toutefois, cette approche peut s’avérer chronophage car elle nécessite une recherche ciblée et une approche individualisée par candidat potentiel.

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises misent sur l’inbound recruiting, où ce sont les talents qui prennent l’initiative de postuler. 

Cela implique pour l'entreprise de construire et de maintenir une marque employeur attractive, capable de séduire les meilleurs talents du marché durablement.

Bonne nouvelle, le growth hiring s’inscrit dans cette démarche où il est fondamental de communiquer autour de sa marque et d’offrir une expérience de recrutement fluide à chaque candidat potentiel.

Comment mettre en place une stratégie de growth hiring ?

En somme, le growth hiring est une réponse moderne face aux défis du recrutement d’aujourd’hui qui permet un gain de temps non négligeable et, de fait, de rester compétitif sur le marché très concurrentiel du recrutement.

Maintenant, il ne reste plus qu’à mettre en œuvre un plan d’action.

Mais pas de panique, chez Welcome to the Jungle, nous vous avons préparé un guide complet sur comment mettre en place une stratégie de growth hiring.

Retrouvez tous nos e-books